La galerie

Une galerie en mutation constante

L’ambition de la galerie Béatrice Bellat est tournée à la fois vers la promotion d’artistes vivants, et leur confrontation à des artistes modernes confirmés.

Le plaisir de l’œil en même temps que la découverte de nouvelles personnalités du monde de l’art et de leurs univers seront à l’honneur. Des animations et des objets illustreront ponctuellement les différentes expositions.
Par ce mélange de genre, la galerie souhaite créer aussi une ambiance particulière à la découverte d’artistes nouveaux ou à la re-découverte d’artistes confirmés, entraînant ainsi les collectionneurs dans un monde onirique, symbolique ou voire même surréaliste, dans le prolongement, l’évolution des différents courants d’art répertoriés dans l’histoire de l’art, ou en marge de ces courants.
Les courants d’art
Se meuvent au gré d’une mode,
Qui les a chassés.
Provisoires et électriques
Ils s’accrochent et accrochent
Une boucle de cheveu
Au miroir du temps
Et nous les aimons inconscients,
Puis les détestons savamment,
Jusqu’à ce qu’un courant d’air
Vienne supplanter un courant d’art.
Les successions se font et se défont ainsi,
Dans un éternel recommencement,
Mais qu’ils soient d’art ou d’air,
Ils restent courants.
Seuls les grands artistes,
Ceux qui restent à côté des courants
Ou les prennent à contre-courant,
Laissent des traces dans le monde de leur temps.
C’est leur nom que retient l’Histoire,
Et non le courant d’air ou d’art
(extrait du poème : « courant d’air, courant d’art »
de Béatrice Bellat, écrit le 9 juin 2007)